Nafeuse'Magazine

  

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
YouTube
Instagram
Viadeo

  


Tout ce qu’il faut savoir avant l’achat d’armoires phytosanitaires


En raison des dangers qu'ils représentent pour l'environnement, les cultures et les personnes, les produits phytosanitaires exigent une manipulation attentive. Des précautions particulières doivent être prises, notamment lors de leur stockage, avec l'utilisation d'armoires normées. Voici quelques informations qui pourront vous guider dans l'achat de ce dispositif.


Qu'est-ce qu'un produit phytosanitaire ?

Tout ce qu’il faut savoir avant l’achat d’armoires phytosanitaires

Un produit phytosanitaire est un produit chimique destiné à soigner ou à prévenir les maladies des organismes végétaux, mais aussi à lutter contre les parasites. Il peut s'agir d'insecticide (contre les pucerons, chenilles, acariens), de fongicide (contre les champignons) ou d'herbicide (contre les mauvaises herbes).Un produit phytosanitaire se compose de différentes substances actives, qui agissent en faible quantité, et d'adjuvants, destinés à faciliter l'application ou l'action du produit.

Il peut être sous forme liquide, en poudre ou en granulés.

Ce type de produit peut être toxique, corrosif, mutagène, cancérigène, ou encore tératogène et présente un réel danger pour l'environnement. Pour les humains, ainsi que pour nos animaux de compagnie à poils et à pattes, il y a notamment un risque d'absorption par voie respiratoire, par la peau et par la bouche. Ces produits peuvent également affecter les yeux.

Pour ces raisons, il est nécessaire de stocker ces substances dans des conditions spécifiques, de manière isolée et sécurisée.

L'utilisation d'armoires phytosanitaires, comme celles proposées sur

http://www.e-retention.fr/32-armoire-phytosanitaire est notamment recommandée pour limiter les risques sanitaires et environnementaux.



La législation sur le stockage des produits phytosanitaires

Selon la réglementation, toute personne détenant ou utilisant des produits phytosanitaires doit disposer d'un local destiné uniquement à leur stockage ainsi qu'à celui des matériels utilisés pour leur traitement. Des produits destinés à l'alimentation (humaine ou animale) et les équipements de protections individuelles (masque, cartouches...), pouvant être contaminés, ne doivent pas y être entreposés.

Ce local peut aller d'une simple armoire au local acheté clé en main, en passant par une construction ou un aménagement réalisé par l'agriculteur lui-même, selon les cas. Il est destiné à assurer la sécurité des personnes, mais aussi celle des milieux naturels et conserver l'efficacité des produits stockés.

Le stockage de produits phytosanitaires ne nécessite pas de déclaration ni d'autorisation spécifique en préfecture en dessous de 15 tonnes. Au-delà de ce seuil, l'exploitant est tenu de se conformer au régime de la déclaration des installations classées.

Le stockage sur l'exploitation des produits phytosanitaires obéit également aux règles du Code de la Santé Publique, du Code rural et du Code de l'environnement, mais aussi au Code du Travail lorsque l'agriculteur emploie de la main d'œuvre (salariés permanents ou saisonniers, stagiaires et bénévoles).

Tout ce qu’il faut savoir avant l’achat d’armoires phytosanitaires

Les exigences à respecter pour une armoire phytosanitaire

b[Conformément à la législation en vigueur,]b ce type d'armoire, comme tout local destiné au stockage de produits phytosanitaires, doit :

  • Etre aéré ou ventilé.
  • Doit se fermer à clé, avec une porte s'ouvrant vers l'extérieur.
  • La surface doit être étanche et un bac de rétention doit être disposé sous les étagères ou sous chaque produit, selon le type d'armoire.
  • L'éclairage doit être adapté.
  • L'installation électrique doit être aux normes (NFC-15-100).
  • L'armoire doit être dotée d'une signalisation comportant les consignes de sécurité et les pictogrammes de danger normalisés.
  • Un extincteur à incendie doit être prévu à l'extérieur de la zone de stockage, ainsi qu'un équipement de secours adapté.
  • Le rangement des produits doit se faire par famille, en veillant à séparer les produits incompatibles entre eux.

Les principaux critères de choix

Vous devez choisir votre armoire phytosanitaire en fonction de deux critères principaux :

  • La nature des produits à stocker

Les matières utilisées pour la conception du matériel doivent pouvoir résister aux produits à stocker (acides, huiles, essences...).

L'armoire choisie doit être résistante au feu pour le stockage de produits inflammables. Elle doit également permettre le stockage de plusieurs produits de nature différente.

  • Le lieu de stockage

Selon le lieu de stockage (intérieur ou extérieur), l'armoire doit être dotée de propriétés mécaniques spécifiques (résistance à la corrosion, aux UV, aux chocs…).

Tout ce qu’il faut savoir avant l’achat d’armoires phytosanitaires

Où se procurer une armoire phytosanitaire ?

Des sites comme e-retention proposent une large gamme d'armoires phytosanitaires à des prix très corrects et en conformité avec la législation en vigueur. Ses armoires sont ainsi parfaitement sécurisées et ventilées. Elles répondent également aux exigences du Code de la santé publique, du Code du travail et du Code de l'environnement. Vous pourrez choisir entre différents modèles selon vos besoins. Vous trouverez ainsi sur le site :

  • L'armoire phyto : il s'agit d'une structure robuste en acier. Grâce à sa construction sans montant central, vous pourrez sortir aisément les étagères et le bac de rétention. Le nettoyage de l'armoire est également facilité, en cas de fuite ou de renversement accidentel de produits.

Ce modèle dispose d'une porte ouvrant à 180°C à fermeture manuelle, et le verrouillage se fait par clés (2 clés fournies).

  • L'armoire phytosanitaire : elle est dotée d'une porte haute pourvue de 3 étagères de 12 l réglables en hauteur, ainsi que d'un bac de rétention de 22,5 l.
  • L'armoire phytosanitaire basse : ce modèle de faible contenance est uniquement pourvu d'une étagère et d'un bac de rétention. Sa faible hauteur de 1 m permet cependant l'utilisation sous un plan de travail pour la manipulation éventuelle de produits.

Chaque armoire phytosanitaire est pourvue d'ouvertures perforées sur les portes pour une ventilation statique des produits.

Hormis le stockage, les différents contenants proposés par e-retention permettent aussi le transport en toute sécurité des produits phytosanitaires. Lors de l'achat, ces contenants sont d'ailleurs accompagnés de conseils prévenant les risques encourus et rappelant les consignes de sécurité à respecter en cas par exemple d'émanation de vapeurs toxiques. Vous serez également orienté sur l'attitude à adopter en cas d'intoxication, et les numéros d'urgence en cas de besoin ainsi que les adresses des centres antipoisons sur tout le territoire sont également indiqués.

L'armoire de sécurité phytosanitaire est indispensable pour le stockage sécurisé de produits dangereux pour l'environnement. Elle procure également plus de sécurité sur le lieu de travail. Pour son achat, mieux vaut se fier à une entreprise proposant des dispositifs répondant aux normes de la législation en vigueur.



Auteure Nafeuse le Lundi 26 Février 2018 | Lu 483 fois

 


Nouveau commentaire :

ART | SOCIETE | WEB | BEAUTE | SANTE | DECO | MODE | CUISINE | INSOLITE | HUMOUR | TRUCS | BLAS BLAS | DECOUVERTE | TOP 10 | TUTORIEL | TUTORIEL BEAUTE | JARDIN | ANIMAUX | TUTO ENFANT | LOUNA