Nafeuse'Magazine


Plafonnier ou suspension : comment choisir ?


Si la décoration participe principalement à l’atmosphère d’un logement, l’éclairage joue également un rôle très important. Si vous avez du mal à choisir l'éclairage qu'il vous faut face à la diversité des modèles proposés, voici quelques infos qui devront vous aider à faire le bon choix pour trouver l'éclairage le plus adapté à vos besoins. Zoom sur le plafonnier et la suspension qui valent le détour..


Bien faire la différence entre le plafonnier et la suspension

Le plafonnier se fixe directement au plafond pour l’éclairage principal.
Idéal pour gagner de la place, il diffuse efficacement l’éclairage, y compris dans les espaces assez larges. Quant à la suspension luminaire, elle est reconnaissable à son câble à fixer au plafond. Pratique, elle peut être réglée en hauteur et son installation est rapide.

Les différents types de plafonniers et de suspensions

Le plafonnier et la suspension peuvent être installés aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison. Les différents modèles :
Pour l’intérieur de la maison :
Les lustres : beaux, élégants, décoratifs, intemporels ils sont aujourd’hui design, modernes, et se fixent généralement dans les pièces principales.
Luminaires encastrés : à fixer directement au plafond de toutes les pièces de la maison pour un gain de place incomparable.
Lampes suspendues : chaque pièce de la maison peut en être équipée, à condition de bien respecter les recommandations en matière de hauteur et de longueur. À utiliser de préférence en combinaison avec d’autres sources lumineuses.
Les spots sur rail : modernes, ils apportent une touche chic. Ils sont composés de plusieurs têtes lumineuses indépendantes, fixées sur un rail.
Les plafonniers spot : minimalistes et modernes, destinés à l’éclairage d’appoint, ils s’installent un peu partout, par exemple dans la cuisine, la salle de bains, le couloir.
Pour l’extérieur de la maison :
Appliques murales : idéales pour sécuriser le passage, elles peuvent être fixées sur les surfaces verticales des entrées, du garage, patio ou porche.
Plafonniers et lampes suspendues : à utiliser de préférence sous les vérandas couvertes et les porches. Ils remplacent parfaitement les appliques.

Choisir le plafonnier du bon diamètre

Avec le bon diamètre, le plafonnier va donner un bon éclairage à la pièce. Nous vous conseillons de choisir :
- Un diamètre de 30 à 40 cm pour une petite pièce de moins de 10 m² ;
- De 40 à 45 cm pour une pièce de 10 à 15 m² ;
- 45 à 50 cm pour une pièce de 15 à 20 m² ;
- 50 cm minimum pour une pièce de plus de 20 m²

Fixer une suspension à la bonne hauteur

Habituellement, plus une pièce est grande, plus la suspension doit être de grand diamètre. De plus, ce luminaire doit être installé de manière à ne pas gêner la circulation : trop bas, il peut obstruer la vue sur la pièce et la dominer. Fixée trop haut, la suspension perd son intérêt décoratif et pratique.
Afin que votre suspension puisse délivrer un éclairage optimal tout en conservant sa vocation esthétique, il est fortement conseillé de la fixer à au moins 2 mètres au-dessus du sol.
En cas d’incertitude, mesurez la hauteur de votre plafond, soustrayez 2,15 mètres afin d’obtenir la hauteur maximale de fixation pour votre luminaire.

La bonne hauteur

Chez Côté Lumière, nous conseillons d’installer votre suspension à la hauteur suivante :
- Entrée, salon, cuisine, chambre à coucher - si le plafond va de 2,50 à 2,80 mètres - jusqu’à 2,15 mètres environ du sol ;
- Table de salle à manger - entre 1,50 et 1,70 m du sol et à environ 80 cm de la surface de la table pour permettre aux convives de converser sans entrave.
L’exception qui confirme la règle concerne la suspension de large diamètre, qui peut être fixée plus haut.

Le bon diamètre d’une suspension :

Le bon diamètre :
- Additionnez la longueur et la largeur de la pièce ;
- Multipliez le total par 8.
Nos conseils :
- En lampes de chevet dans une chambre - une suspension de chaque côté du lit - de 30 à 50 cm au-dessus de la table de chevet
- Moins de 10 m² - suspension mesurant entre 30 et 40 cm de diamètre ;
- De 10 à 15 m² - entre 40 et 45 cm ;
- De 15 à 20 m² - entre 45 et 50 cm ;
- Plus de 20 m² - au moins 60 cm.

Suspension ou plafonnier : obtenir la luminosité idéale

On compte trois « couches » d’éclairage :
- L’éclairage de tâche : précis et directionnel qui se concentre sur une zone en particulier ;
- L’éclairage d’ambiance : qui va créer une atmosphère ;
- L’éclairage d’accentuation : souligne les objets ou les éléments grâce à des faisceaux étroits.
L’intensité lumineuse se compte en lux tandis que la quantité de lumière émise par une ampoule LED est exprimée en Lumen (lm). Lorsque le plafonnier ou la suspension servent à l’éclairage général, il faut compter :
- 100 lm/m² pour le séjour, la salle à manger, le couloir.
- 300 lm/m² pour la cuisine ou la salle de bain

Suspensions éclairage bohème chic


Auteure Nafeuse le Mercredi 31 Mars 2021 | Lu 802 fois

 

Annonces

 

 

 


Nouveau commentaire :

ART | SOCIETE | WEB | BEAUTE | SANTE | DECO | MODE | CUISINE | INSOLITE | HUMOUR | TRUCS | POESIE | BLAS BLAS | DECOUVERTE | TOP 10 | TUTORIEL | TUTORIEL BEAUTE | JARDIN | ANIMAUX | TUTO ENFANT | LOUNA



Facebook
Pinterest
Instagram
Twitter
Rss
Newsletter

Annonces

 

 


 



 

Partenaires


 

 

 

 

 


Annonces

 

 


Annonces