Nafeuse'Magazine



Les différentes phases de la rupture amoureuse


Au cours de notre vie, nous avons tous connu la douloureuse expérience d'une rupture amoureuse. Comment traverser et se remettre d'une rupture sentimentale. Pour le savoir il est nécessaire de comprendre les différentes étapes qui suivent la rupture amoureuse..


Que se passe-t-il dans votre tête lors d'une rupture ?

Ah la rupture...Cet événement pouvant se produire dans n’importe laquelle des relations amoureuses est très certainement l’une des plus douloureux qu’une personne puisse traverser. Et c’est peu de le dire… En fait dans certains cas, il est même possible que la douleur atteigne des niveaux tels que des séquelles physiques se fassent ressentir sur le corps lui-même.
La gestion d’un épisode de rupture douloureuse implique des mécanismes physiologiques et psychologiques complexes au niveau du cerveau. Nous tâcherons de vous exposer de façon simplifiée dans cet article, la façon dont votre corps et surtout votre tête réagissent à une véritable rupture amoureuse.
Les différentes phases de la rupture amoureuse

Pourquoi souffre-t-on autant ?

De nombreuses études scientifiques ont démontré que les parties du cerveau qui sont activées lorsqu’on fait l’expérience d’une douleur physique le sont aussi dans le cas d’une rupture douloureuse. Autrement dit, le cerveau assimile la rupture de ce genre à la même catégorie d’informations qu’un coup de poing ou un bras cassé. 
Une des premières études consacrées à la question en 2010 a révélé que les mêmes régions du cerveau (l’insula et le cortex cingulaire antérieur) s'illuminaient chez les personnes à qui on avait montré les images d'un ex-partenaire important et celles à qui on a appliqué un stimuli important (exposition de l’avant-bras à une chaleur intense).

Cela ne signifie pas que vous ressentez nécessairement le même type de douleur. Cela signifie cependant que même le moindre rejet provoque une alerte au niveau du cerveau. On comprend donc mieux pourquoi une séparation fait si mal et pourquoi on peut avoir besoin de temps, parfois même d’aide et de conseils pour aller mieux après une rupture. L’information n’est en effet pas uniquement traitée d’un point de vue émotionnel. Et à juste titre, puisque dans les cas les plus extrêmes ses conséquences physiques peuvent même être une menace directe pour la vie. On pense notamment au syndrome du coeur brisé observé à de nombreuses reprises chez des personnes ayant souffert d’une séparation douloureuse.

Le chemin vers le salut..

Pour le meilleur ou pour le pire, une rupture douloureuse évolue généralement à travers un certain nombre de phases récurrentes.

Phase n°1 : Le choc

La rupture s’est produite. Peut-être l’aviez-vous anticipé sans trop y croire, ou peut-être semble-t-elle venue de nulle part. Mais le problème à ce niveau est que même en étant conscient du fait, votre esprit a encore du mal à s’y faire. Cela semble tout simplement irréel.

Phase n°2 : Le déni

Le choc de la rupture et la difficulté à l’accepter conduisent généralement à un certain déni. Une chose pareille n’a pas pu se produire. Mon partenaire reviendra certainement puisque ce n’est qu’un simple malentendu. Mais la vérité est que ça ne l’est pas. La rupture est bel et bien réelle.

Phase n°3 : La colère

La crainte et l’angoisse qui vous ont tenu tout au long des phases précédentes finissent par laisser place à une certaine colère. Vous pouvez ressentir de la colère envers vous-même pour votre naïveté, ou envers l’autre pour vous avoir traité de la sorte. Ce qu’il y a de bien à ce niveau, c’est que cette indignation peut être le détonateur de votre processus de guérison. Elle peut en effet vous donner la motivation et l’impulsion nécessaires pour décider de vous reprendre en main, sortir de chez vous et reconstruire votre indépendance.

Phase n°4 : La nostalgie

Plus qu’une étape de plus vers la guérison, la nostalgie est une phase critique durant laquelle les choses peuvent rapidement dégénérer. Les moments passés ensemble et la difficulté à accepter le départ de l’autre conduisent à revoir toute la relation à travers des jumelles teintées de rose. On idéalise l’autre et cela conduit généralement à vouloir le récupérer coûte que coûte. Il n’y a certes rien de mal à vouloir récupérer une personne qui compte vraiment. D’ailleurs, Marc Blanc offre de nombreux conseils pour comprendre comment faire pour reconquérir un ex. Mais la situation devient problématique lorsque cette nostalgie doit guider vers une relation toxique.

Phase n°5 : La dépression

Dans ce cas, il serait plus juste de parler de déprime plutôt que de dépression clinique. Mais la situation peut toutefois évoluer vers ce stade. La perte d'appétit, les larmes qui viennent à tout bout de champ, l’envie de se réfugier au fond d’une grotte, se retirer du monde. Une véritable impression de descente aux enfers, mais c’est bon signe. Vous êtes sur la bonne voie.

Phase n°6 : L’acceptation de la rupture

Il serait plus correct de parler d’une capitulation au début. On commence enfin par céder face à la réalité de la séparation. La relation enfin a véritablement tourné. Même si la douleur persiste par moment, on est désormais en mesure de voir la relation telle qu’elle l’était. Le rôle et la responsabilité de chacun commencent désormais à être évident. Tout ce qui reste à faire à partir de cet instant c’est d’accepter la rupture et que les choses se soient passées ainsi. Et aussi qu’en dépit de tout le regret qu’on peut nourrir, remonter le temps est une chose qui nous est impossible.

Phase n°7 : L’espoir

Quel que soit la rigueur de l’hiver, le printemps finira toujours par lui succéder. À partir d’ici, vous ne vous sentirez plus aussi mélancolique à la simple mention du nom de votre ex ou à la vue d’une de ses photos. Bien sûr, cela fera toujours remonter des souvenirs. Mais rien de plus, car vous êtes désormais en mesure de profiter de la vie, profiter de vos amis et des gens qui tiennent à vous.

Bien entendu, toutes ces phases que nous venons de présenter ne sont pas systématiques et linéaires. Il s’agit plutôt d’une conceptualisation du chagrin et de l’état d’esprit qui suivent généralement une rupture douloureuse. Cependant, elles constituent un bon point de repère pour analyser ce que vous ressentez en ces moments-là. 
En outre, aussi forte que puisse être votre envie de solitude à la suite d’une rupture, n’y cédez pas. Ou du moins n’y cédez pas trop longtemps. S’entourer et rechercher la compagnie des gens qui nous aiment reste encore la meilleure réponse à une rupture amoureuse.

Auteure Nafeuse le Mardi 22 Octobre 2019 | Lu 300 fois

 


Commentaires..

1.Posté par http://artisanvitrier.paris/ le 04/11/2019 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'ai trop aimé.Bon courage

Nouveau commentaire :





 


Facebook
Twitter
Pinterest
Instagram
Rss
Newsletter