Nafeuse'Magazine



Comment laver un chat ?


Alimentation, vaccins, conditions de transport, santé, parasites. Les propriétaires de chat sont très soucieux de l'état et du bien être de leur animal. Ils s'interrogent à juste titre sur ces différents sujets. Certaines problématiques d'hygiène peuvent subvenir, qui amènent à se demander quand et de quelle façon doit-on laver un chat. Voici quelques éléments de réponse pour y voir plus clair..


Quand laver son chat ?

Tout le monde sait qu'un chat se lave seul, mais alors quand doit-on laver son chat ? Une question que se posent de nombreux propriétaires de félins..
Dans le doute, programmez un bain !
La question de l'intérêt de laver son chat n'est pas ubuesque. Il n'est pas nécessaire d'être un fin observateur de ces félins pour comprendre à quel point ils demeurent très soucieux de leur hygiène par nature. À l'aide de leur langue râpeuse composée de petites papilles pointues, ils se nettoient très régulièrement avec efficacité.

Alors, est-il indispensable de les soumettre à un bain en bonne et due forme ? Oui, quand cela s'impose ! La première raison qui doit vous pousser à laver votre chat est liée à l'état de propreté de son pelage. Celui-ci ne brille pas comme c'est le cas habituellement ? Votre petit compagnon doit être nettoyé rapidement. Vous soupçonnez votre chat d'avoir été exposé à des pesticides ou d'autres produits potentiellement irritants / toxiques ? Je vous recommande aussi de songer à ce soin. Un autre phénomène doit bien entendu inciter tous les possesseurs de chats à les laver consciencieusement : il s'agit de la manifestation de puces ou de tiques. Le bain est alors primordial, avant la mise en œuvre d'un traitement parasitaire. Et quand on a un chat au pelage long, c'est encore plus compliqué ! Alors, comment laver votre Maine coon ?
Comment laver votre chat angora ou toute autre race ? Zoom sur le sujet !

Une fréquence accrue pour les espèces à poils longs
Dans certaines circonstances, votre fidèle compagnon à quatre pattes n'est pas forcément en mesure de s'occuper de son pelage, je songe notamment aux moments où il n'a d'autres choix que de porter la collerette. Des animaux malades ou déprimés sont aussi susceptibles de négliger leur hygiène.

Ce sont parfois des caractéristiques permanentes du chat qui l'empêchent de prendre soin de ses poils en toute autonomie. Je fais entre autres allusion aux spécimens souffrant d'obésité, qui n'ont plus la capacité de nettoyer l'arrière de leur corps. Ce sont aussi plus généralement les chats caractérisés par une belle et longue fourrure, qui se salissent plus facilement et demandent un entretien en conséquence. Les Persans et les main coon figurent parmi les races concernées, leur robe nécessite un grand soin ! Outre le bain, je vous conseille de les brosser quotidiennement pour démêler leurs poils longs.

La préparation du bain du chat

La toilette est forcément plus évidente si vous disposez d'une baignoire ou si vous disposez une grande bassine. En effet, ce type d'équipement vous donne la possibilité de mouiller le félin petit à petit.
Dans le cas contraire, si vous avez recours à la traditionnelle douche - quand bien même elle s'accompagne d'un mitigeur - vous êtes susceptible d'effrayer l'animal en projetant un volume d'eau considérable trop rapidement. Ne songez même pas à exploiter votre propre shampoing, votre vétérinaire étant le plus à même pour vous conseiller le produit dont la composition est pensée pour les chats. Sans oublier le petit jouet bien pratique pour le divertir !

Principales étapes pour laver votre chat :

Un nettoyage en douceur. Pour débuter, vous pouvez commencer à faire couler de l'eau tiède dans la baignoire ou la petite bassine. Disposez sur le bord une serviette pour que votre félin ait la possibilité de se tenir à un élément. Il vous faut désormais - et ce n'est pas une sinécure selon le chat - susciter sa curiosité avec un accessoire ou un jouet dans le but qu'il pénètre de son propre gré dans le bassin immergé.
S'il se montre réticent malgré vos efforts ? Sans faire preuve d'agacement ni de précipitation, en prenant soin de lui parler pour le rassurer, vous devez le saisir et le faire entrer dans la baignoire. Il ne s'agit pas le laver à la vitesse de l'éclair, mouillez votre animal progressivement, en évitant scrupuleusement les projections d'eau sur les zones sensibles que sont le nez, les yeux et les oreilles, et évidemment encore moins lui plonger sa petite tête dans l'eau.

Le séchage, très important Si le plus dur est passé, vous n'avez pas fini pour autant de vous occuper de votre boule de poil ! En effet, il est indispensable que l'après-bain ne le rende pas malade et qu'il n'attrape pas froid.
Enveloppez votre chat dans une serviette (chaude de préférence) et sortez-le du bain. Utilisez une autre serviette et frottez le tout en douceur, à l'image des caresses que vous avez l'habitude de lui donner. Le recours à un sèche-cheveux n'est pas inutile si l'appareil en fonctionnement n'effraie pas votre animal. Dans le cas contraire, il vous faut le frotter suffisamment jusqu'à ce qu'il soit totalement sec.




Les précautions avant la toilette de l'animal

S'il est courant de voir des chiens crapahuter gaiement en bord de mer, il est bien plus rare d'observer des félidés s'immerger joyeusement dans la Méditerranée ou dans l'Atlantique, je le concède !
Par conséquent, vous pouvez deviner que laver un chat n'est pas un jeu d'enfant. Avec un peu de chance, cela peut s'effectuer sans heurt, mais de petits désagréments peuvent aussi survenir. Je vous recommande d'enfiler des vêtements à manches longues que vous endossez pour le ménage ou des travaux manuels : il faut se prémunir d'une réaction intempestive de votre boule de poil, telle que quelques coups de griffe.

Dans l'idéal, il est préférable que vous les coupiez la veille pour diminuer les risques. Vous pouvez aussi demander à l'un de vos proches de tenir le chat pendant que vous appliquez le shampoing et le rincez, cela empêchera une trop forte agitation de la part de l'animal. À l'issue de cet exercice potentiellement anxiogène pour le félin, n'hésitez pas à le récompenser avec une petite ration de croquettes ou une friandise qu'il affectionne, vous devez lui faire associer l'issue du bain à quelque chose de positif.

Auteure Nafeuse le Mardi 1 Octobre 2019 | Lu 834 fois

 


Nouveau commentaire :





 


Facebook
Twitter
Pinterest
Instagram
Rss
Newsletter