Nafeuse'Magazine



Les bienfaits du jeûne intermittent


 Le jeûne intermittent est une des dernières tendances du moment. Plan d’alimentation consistant à alterner les périodes de privation à celles d’une alimentation normale, elle est notamment recommandée dans le cadre d’un programme de réduction de la masse corporelle, mais pas que. Afin de déboucher sur de bons résultats, le jeûne intermittent nécessite un encadrement rigoureux et méthodique. Quels sont les bienfaits multiples de cette pratique ? Eléments de réponse dans les lignes suivantes.


Le jeûne pour perdre du poids : efficace ?

Effet 1 : Production d’insuline
Le jeûne intermittent permet de réduire la production d’insuline, hormone entrant en jeu dans l’élaboration des tissus graisseux. Pour rappel, cette hormone assure la transformation du surplus de glucose et d’acides aminés contenus dans notre alimentation. Une fois transformé, ce surplus constituera les cellules graisseuses. Ainsi, grâce à la pratique du jeûne, le corps produira moins de substances graisseuses et vu que la quantité de calories ingérées sera diminuée, le processus favorisera la perte de poids.
Effet 2 : Sécrétion de l'hormone de croissance
Le jeûne intermittent favorise la production d’hormones de croissance. Cette hormone également appelée somatropine est particulièrement bénéfique pour l’organisme. Elle accélère la combustion de graisse et favorise l’augmentation de la masse musculaire. Plus précisément, cette hormone transforme votre stock de gras en énergie.

Méthodes recommandées

Jeûner consiste à se priver volontairement des aliments et boissons habituellement consommés. Par rapport au jeûne total, l’intermittence implique de suivre un emploi du temps précis. Citons notamment la méthode 16/8 qui consiste à se priver d’aliment pendant 16 heures d’affilée et à se nourrir les 8 heures suivantes. Une autre méthode consiste à ingérer une quantité de 600 calories, 2 jours par semaine et reprendre une alimentation normale les jours suivants. En termes de méthode, le repas par jour est également très apprécié.
Le jeûne intermittent est plus un plan d’alimentation qu’un régime du fait que vous n’avez pas besoin de changer votre alimentation pour vous y mettre.
Hormis les effets sur le métabolisme, le jeûne intermittent permet d’apporter des changements au niveau des goûts et habitudes alimentaires.
En se privant de certains aliments, on en vient à habituer notre corps à de nouvelles sensations gustatives. De ce fait, cette pratique permet bien de réduire la masse graisseuse, à condition d’appliquer la bonne méthode et de respecter une certaine discipline, au risque d'entraîner fatigue et compulsions alimentaires si les périodes de privation alimentaire sont mal-encadrées. Dans cet article, tout pour comprendre comment jeûner pour maigrir.

Les nombreux autres bienfaits du jeûne

Le jeûne intermittent est une pratique millénaire. Elle est notamment présente au sein de mouvements et organisations spirituelles. Un très grand nombre de médecines traditionnelles à travers le monde entier la recommandent, car il s’agirait d’une des méthodes les plus efficaces pour purifier le corps et l’esprit. Concrètement, voici les effets bénéfiques du jeûne intermittent sur la santé pour l’être humain :
- Booste les performances sportives et physiques grâce à un apport en énergie et une diminution du temps de récupération,
- Favorise la régénération des cellules,
- Améliore la pression artérielle,
- Améliore les facultés cognitives, la mémoire et tout le dispositif d’apprentissage,
- Prévient l’apparition du diabète de type 2, 
- Fait baisser le taux de cholestérol.

Le jeûne est particulièrement bénéfique, voire même vitale pour la santé. La perte de poids fait partie des vertus de cette pratique, mais n’est en aucun cas le seul bénéfice. En effet, le jeûne intermittent apporte des changements au niveau de la psychologie et du comportement social des individus. Par exemple, si vous êtes invités à un repas mais suivez un régime alimentaire strict, vous serez amenés à regarder vos convives déguster une tropézienne, un sorbet ou des œufs à la coque. Dans le cadre d’un jeûne intermittent, vous pouvez vous laisser aller à apprécier ces bonnes choses et vous remettre à votre programme dès la fin de ce repas. En somme, cette pratique vous aidera à mieux apprécier les petits plaisirs de la vie.
Les bienfaits du jeûne intermittent

Conclusions

Le jeûne intermittent est une pratique visant à purifier le corps et à découvrir ou redécouvrir de nouvelles sensations, notamment au niveau de la satiété. À ses débuts, il s’agissait d’une pratique rituelle essentielle. D’après les récits historiques, Bouddha avait effectué 6 années de jeunes en consommant un minimum de nourriture. Ainsi, grâce à une privation de nourriture temporaire, on se sent beaucoup mieux. Le jeûne intermittent est une activité à laquelle on peut s’adonner, même si notre objectif n’est pas de perdre du poids.
Cependant, s’il s’agit de votre objectif premier vous pourriez aussi être intéressés par les articles du site Sagesse Santé.
S’il ne s’agit pas de votre objectif, sachez que la réduction du volume d’aliments consommés durant un jeune contribuera tout de même irrémédiablement à une perte de poids, à condition de faire attention aux paramètres suivants :
- Alimentation équilibrée : manger abondamment durant les phases d’alimentation est une erreur conséquente. Durant cette période, il faut suivre une alimentation équilibrée et privilégier une nourriture saine.
- Hydratation régulière : boire de l’eau régulièrement durant les périodes de privation et d’alimentation.
- Respect du programme : éviter de prolonger la période de jeûne, même si votre organisme semble être résistant. 16 heures de privation, c’est suffisant, pas la peine d’aller au-delà.

Auteure Nafeuse le Jeudi 31 Octobre 2019 | Lu 314 fois

 


Nouveau commentaire :





 


Facebook
Twitter
Pinterest
Instagram
Rss
Newsletter